La marine marchande

La flotte de commerce française

Les Navires

Queen Mary 2 à Saint-Nazaire

Le marin de commerce

Enseignement Maritime

Les navires écoles

Uniformes et galons de la Marine Marchande

Sécurité maritime

Démolition de navires

La réparation navale

Manutention portuaire

Salaires forfaitaires marine marchande

Conseil supérieur de l'ENIM

Rapport ENIM

Rapport Delattre régime de retraite des marins

3, place de fontenoy

Un marin de la marine marchande dans la tourmente

Le France en rade

Les Rendez-Vous maritimes de Brest

Les Tonnerres de Brest

Rétrospective maritime

Les croix du bord de mer

Marée à la pointe Bretagne

Annuaire des sites

Mérite maritime du Finistère

 

 

 

Enseignement Maritime

 

Photo D.JEGOU

 

Les Navires Ecoles

Le Richelieu

 

Le Richelieu est l'ancien "Pola" de la Marine Marchande allemande livré à la France en compensation d'une partie du tonnage coulé par les sous-marins.

Quatre-mâts construit à Hambourg en 1916 au chantier Blohm et Voss.

Longueur: 98 m 50 ; Largeur: 14 m 32; Jauge Brute: 3116 tonneaux; Port en lourd : 2808 tonnes. La hauteur de la mature au-dessus du pont est de 50 métres.

Francisé à Nantes le 3 octobre 1924

 

C'est en 1924, sur proposition de Monsieur Henri CANGARDEL que fut créée par le Comité Central des Armateurs de France la " Société des Navires écoles français".

En même temps que le "Pola" la France reçu un second voilier, le "Prinzess-Eitel-Friedrich" entièrement aménagé en navire école et qui reçu le nom de "Colbert" mais comme il ne pouvait prendre de cargaison se fut le "Pola" qui fut retenu, le fret embarqué devant couvrir les dépenses.

Dans un article paru en novembre 1924, Raymond LESTONNAT écrivait: " un navire destiné à former des officiers de la marine marchande doit transporter des marchandises et ne pas devenir une académie flottante".

L'équipage du "Richelieu" était composé de quatre officiers, un médecin et vingt-neuf maitres et matelots. Il pouvait embarquer une quinzaine d'élèves de la marine marchande pourvus du brevet théorique et ayant peu navigué. Ils recevaient à bord l'instruction technique qu'il leur était impossible d'acquérir à terre. Les élèves ne montaient dans la mâture que sur leur demande et par beau temps.

Le "Richelieu" fit deux voyages, l'un en Australie, l'autre vers les Etats Unis.

Commandé par le capitaine Charles POPULAIRE, Il quitta Nantes le 20 novembre 1924 pour Adélaïde et Port Lincoln où il chargea du blé pour Liverpool où il arriva le 23 juillet après cent deux jours de voyage.

Le "Richelieu" mis le cap sur Brest où il fut désarmé à Landevennec du 29 août 1925 au mois d'octobre 1926. Les taux de fret étant alors en augmentation, il fut affrété pour transporter du brai de Baltimore sur Lorient et Nantes. Il quitta Brest le 5 novembre 1926, sur lest, pour ce nouveau voyage, commandé par le capitaine au long cours CORNEC. Onze élèves furent du voyage.

Arrivé à Baltimore le 16 décembre et après débarquement du lest, le chargement de brai commença. Dans la soirée du 4 janvier 1927, après une explosion dans la cale 3, un incendie se déclara qui gagna rapidement tout le navire qui se coucha sur tribord et coula le long du quai.

Il n'y eut de blessé ni dans l'équipage, ni parmi les élèves qui furent évacués à temps.

Le procès qui suivit fut gagné par les armateurs mais le voilier école ne fut pas remplacé.

Documentation: DE COLBERT A NORMANDIE - Henri CANGARDEL. Article de Raymond LESTONNAT "l'ILLUSTRATION" - Article de J-P ROBICHON "JEUNE MARINE"

Pour en savoir plus, voir le site de l'U.I.M

Aussi le site de la "Duchesse Anne"

 

 

Site Meter