La marine marchande

La flotte de commerce française

Les Navires

Queen Mary 2 à Saint-Nazaire

Le marin de commerce

Enseignement Maritime

Les navires écoles

Uniformes et galons de la Marine Marchande

Sécurité maritime

Démolition de navires

La réparation navale

Manutention portuaire

Salaires forfaitaires marine marchande

Conseil supérieur de l'ENIM

Rapport ENIM

Rapport Delattre régime de retraite des marins

3, place de fontenoy

Un marin de la marine marchande dans la tourmente

Le France en rade

Les Rendez-Vous maritimes de Brest

Les Tonnerres de Brest

Rétrospective maritime

Les croix du bord de mer

Marée à la pointe Bretagne

Annuaire des sites

Mérite maritime du Finistère

 

 

Enseignement Maritime

 

Photo D.JEGOU

 

Les Navires Ecoles

 

 

Jacques Cartier

Deux navires de la Compagnie Générale Transatlantique ont porté ce nom et servi de navires écoles pour la formation des officiers.

Le "Jacques Cartier" premier du nom, cargo mixte, construit aux Ateliers et Chantiers de France à Dunkerque fut lancé le 24 avril 1918. Il effectua son premier voyage sur New York en Mai 1919 et fut transformé en novembre pour servir de navire école.

A partir de 1920, au cours de ses différents voyages, il recueille des observations météorologiques qu'il transmet à terre et aux navires.

Le "Jacques Cartier" fut retiré du service en 1929 et renommé "Winnipeg". Il fut remplacé en 1930 par le "Caroline" qui repris le nom.

Le "Caroline", cargo-mixte, construit aux Chantiers et Ateliers de Provence fut lancé le 14 juin 1908 à Port-de-Bouc.

Caractéristique Jacques Cartier 1

collection Cdt A. LE ROUX

Lignes desservies: New York, Mexique. Pouvait accueillir 150 élèves

2 hélices - 4 mâts - 1 cheminée -

Longueur: 143,36 m; Largeur: 18,20 m; Creux: 12,02 m; Jauge brute: 9717 tx; Port en lourd: 12843 t; Déplacement: 19164 t; Tirant d'eau: 9,31 m;

2 machines à pilon, triple expansion, 3 cylindres; 5400 cv; 5 chaudières; Vitesse 13,5 noeuds. Winipeg en 1929. Coulé le 22 octobre 1942.

Jacques Cartier 1 Peinture Yann LE ROUX

Le Jacques Cartier dans la tempête

Caractéristique Jacques Cartier 2 ex Caroline

Ligne desservie Golfe du Mexique. Pouvait accueillir 120 élèves en cabine.

2 hélices - 2 mâts - 1 cheminée -

Longueur: 125,12 m; Largeur: 15,93 m; Creux: 11,55 m; Jauge brute: 6698 tx; Port en lourd: 9218 t; Déplacement: 19164 t; Tirant d'eau: 8,79 m;

2 machines à pilon, triple expansion, 3 cylindres; 4200 cv; 5 chaudières; Vitesse 14 noeuds. Désarmé à Brest en décembre 1931. Vendu à la démolition en 1934, démoli à Savone, Italie.

collection Cdt A. LE ROUX

Les cadets préparaient en neuf mois les examens d'élève-officier et de lieutenant au long cours. La Compagnie accordait aux meilleurs élèves qui le désiraient un embarquement sur les unités de sa flotte. La scolarité durait neuf mois, les navires assuraient le service normal d'un cargo, ce qui réduisait les frais d'exploitation et avait l'avantage de former les élèves sur le plan commercial. De 1919 à 1932, la Transat forma sur ces deux navires environ 800 officiers (six cents officiers pont et deux cents officiers machine). Le directeur était Monsieur Paouilhac pofesseur d'hydrographie, assité d'officiers instructeurs, soigneusement sélectionnés.

Les élèves répartis en petits groupes à la passerelle, à la machine, et aux arrivées et départs participaient par roulement aux manoeuvres avant, arrière, puits aux chaines, coupée, embarcations...etc. Ils travaillaient également avec les matelots du bord.

En 1932, la transat connut une période difficile et fut obligée de désarmer de nombreux cargos. Le Jacques Cartier fut immobilisé en rade de Brest et l'école supprimée.

Après la guerre, la Transat a repris l'embarquement des élèves sur les bananiers Fort Richepanse (pour les élèves pont), Fort Dauphin (pour les élèves machine). Les bananiers pouvaient accueillir douze passagers en cabine.

L'embarquement des élèves-officiers de la Marine Marchande ne fut repris que pendant les années 1960/70, à l'école du Havre, sur les petits navires ASTROLABE et ALIDADE. (Voir les pages concernant les deux navires-école)

Témoignage du Commandant PierreTHOREUX - Extrait de son livre "J'AI COMMANDE NORMANDIE"

Au début de l'année 1929, Je fus désigné pour prendre le commandement du navire-école Jacques Cartier.

C'était une création de la Cie Transatlantique qui, désireuse de former des officiers de qualité, y avait affecté un de ses plus beaux navires de charge. Une partie des entreponts avait été transformée en postes (dortoirs) et en salles de classe.

Un directeur et des professeurs étaient chargés de cours théoriques, et l'état-major contribuait à l'entraînement pratique des élèves sur la passerelle de navigation et dans la salle des machines. Le navire avait conservé son rôle commercial, afin de réduire les charges d'exploitation de cette école flottante.

Patant du Havre, et après avoir chargé dans les ports du Nord (Anvers, Rotterdam, Hambourg), il desservait ceux du golfe du Mexique (Nouvelle Orléans, Galveston, Houston). Le chargement de retour était surtout composé de coton en provenance des province du Sud des Etats Unis, le Texas en particulier.

Le succès de ce navire-école fut très grand. La formation des élèves qui vivaient la vie de marin tout en s'instruisant donna des résultats spectaculaires aux sessions d'examens officiels de fin d'année.

La Cie transatlantique, très libérale, recevait sur son navire des jeunes gens dont le bagage scientifique était satisfaisant, mais sans engagement de leur part de servir exclusivement sous pavillon de la compagnie. En fait, la presque totalité des élèves demandait par la suite son intégration dans les cadres de la "Transat". Ils constituèrent un noyau d'officiers d'élite qui se fit remarquer par ses qualités exceptionnelles d'esprit, de discipline et de sens marin. Il est bien regrettable que cette initiative n'ait pas été entretenue par les services du ministère de tutuelle. L'exploitation d'une telle école flottante était malheureusement très onéreuse et ne fut poursuivie par la Cie Transatlantiqueque pendant quelques années.

Jacques Cartier - Promotion 1924/1925

Jacques Cartier - Promotion 1925/1926
Propriété des documents, Commandant Alain Le Roux

 

Document pdf Jacques Cartier

Le fichier que vous pouvez consulter en format pdf est une donation du commandant Pierre POIRET au Centre de Documentation Maritime de la Fédération.

Ce document écrit, le 16 août 1966, par le commandant Yves ROBICHON évoque le navire école Jacques Cartier sur lequel il fut élève officier.

Deux cartes postales sont de la collection personnelle de Jean-Yves NICOLAS conservateur du CDM.

 

Annuaire des anciens élèves du navire école Jacques Cartier 1919 - 1932

édition 1961

Cliquez sur l'image pour accèder à l'annuaire
Collection D.Jégou

 

Site Meter