La marine marchande

 

Enseignement Maritime

 

Photo D.JEGOU

 

Les Navires Ecoles

 

 

 

 

Astrolabe

Construit en 1960 aux ateliers et Chantiers de la Manche à Dieppe pour l'Ecole Nationale de la Marine Marchande du Havre

caractéristiques : Longueur HT : 48,97 m ; Largeur : 8,94 m ; Tirant d'Eau : 3,10 m

Jauge Brute : 603 tonneaux ; Puissance : 600 CV ; Vitesse : 11,0 nœuds .

Equipage: 8

Elèves: 24

Lancement le 10 juin 1960. Marraine du navire école Mademoiselle Danièle BEAUDOUX

Mise en service novembre 1960

---------------------------------

La machine: Moteur Duvant de 600 CV, un réducteur inverseur Messian. Les auxiliaires comprennent deux groupes électrogènes de 30 Kw, et un groupe de 10 Kw. Huit groupes électro-pompes divers, une chaudière de chauffage central, un équipement frigorifique pour la chambre à vivre et deux ventilateurs Berry pour le compartiment machine et les locaux sous le pont principal. Le navire est divisé en sept compartiments par des cloisons étanches.

Les emménagements sont prévus pour 48 personnes. Ils sont répartis comme suit: de l'avant à l'arrière, sur le pont principal, un poste pour six gardes-pêche; un poste pour quatre matelots, deux postes pour 12 élèves chacun, un carré réfectoire pour les élèves, une cuisine avec office, un poste pour trois matelots à l'arrière et un carré réfectoire pour l'équipage. Six wc , six douches et huit lavabos.

Sur le pont supérieur, à l'avant du câteau, se trouvent le mess des professeurs, 4 wc, deux douches et lavabos.

La drome comprend deux embarcations de 7 m 30 pour 30 personnes chacune, sous bossoirs; deux canots pneumatiques pour 25 personnes chacun; un radeau ordinaire, et 60 gilets de sauvetage.

Les auxiliaires de coque comprennent un guindeau électrique pour deux ancres de 750 kg, un cabestan électrique d'une force de 1200 kg, un treuil de levage électrique de 1750 kg.

La passerelle a été dotée de tous les instruments de navigation qui permettront aux élèves de se familliariser avec la technique moderne.

La timonerie comprend un appareil à gouverner hydroélectrique, type hydropilote Boursier, un gyro-compas et un gyro-pilote Sperry , avec deux répartiteurs aux ailerons de passerelle, et un répartiteur au-dessus de la passerelle. Un compas de relévement sur fût, au-dessus de la passerelle, avec lecture par dessous. Un radar Decca T.M 707 à mouvement vrai, avec indicateur panoramique de 30 cm , asservi au gyro-compas (sept échelles de lecture, variant de 3/4 de mille à 48 milles) un navigateur Decca , type NKF 2 à quatre compteurs de lecture. Un radio-goniomètre à cadre fixe, type Radio Maritime GFB 6, à gisement vrai, avec dispositif d'asservissement au gyro-compas; un émetteur-récepteur de radio-téléphonie, d'une puissance de 80/90 watts, avec transmetteur automatique d'alarme. Un sondeur Sac 425 b à magnéto-striction, avec projecteur s 38; un sondeur mécanique B.B.T, avec treuil, ligne de 500 m et plomb de sonde. Un loch électrique S.A.L 24/0/16 avec répétiteur combiné vitesse et parcours.

A l'arrière du compartiment de la timonerie, se trouvent le salon et la cabine du commandant et six cabines pour des professeurs.

Extrait d'un document édité lors de la mise en service.

 

Site Meter